Le blog des topos et randonées
 
 Accueil blog des topos et randonées
 

Ma découverte de Saint-Cirq-Lapopie et du gouffre de Padirac !


Publié le 07/01/2016 dans la rubrique « Randonnées en France ».

Ma découverte de Saint-Cirq-Lapopie et du gouffre de Padirac !

  • Découvrez ici toutes les photos de ce week-end découverte

    - Expédition : Un week à Saint-Cirq-Lapopie et au gouffre de Padirac
    - Activités : Découverte, visite et camping sauvage
    - Date de l'expédition : 15 et 16 septembre 2012
    - Lieu : Saint-Cirq-Lapopie / Gouffre de Padirac

    Les coordonnées des étapes du séjour :

    - Saint-Cirq-Lapopie : 44°27'53.3"N 1°39'57.7"E
    - Gouffre de Padirac : 44°51'29.9"N 1°45'01.4"E

    Lieux magiques + ciel bleu = week-end fabuleux !

    Les souvenirs sont parfois troubles, parfois effacés, ou comme dans mon cas juste latents, en attente d'être réanimés. Ma façon à moi de ressusciter mes souvenirs consiste à feuilleter mes albums numériques, pour revivre à l'identique les moments que les photos emprisonnent, me permettant ainsi de vous les retranscrire comme si les années avaient perdues leur notion de temps, pour faire naître d'hier le récit d'une aventure déroulée il y a plus de 3 ans.

    Jeune novice, je suis sur le chemin qui m'initie au camping sauvage, je pars pour découvrir le monde de la nuit en milieu naturel, le monde de la découverte, de la liberté pleine et entière de pouvoir se poser ici et là, juste en posant sa toile de tente. C'est probablement ce week-end qui me permit d'ouvrir mon regard sur les belles choses qui nous entourent, et je vous souhaite de tout coeur d'avoir un jour la même chance que moi, si cela n'est déjà fait.

    Je me réveille joyeux avec en poche l'idée d'une fabuleuse aventure, je roule tranquille avec l'autoradio qui diffuse ses mélodies soporifiques afin de pas engendrer trop d'impatience, quelques pauses pour parsemer ma bonne humeur au gré des lieux que je croise, et puis enfin j'arrive ! C'est une vraie carte postale qu'un logiciel 3D aurait éditée en relief, c'est un arrêt sur image à l'époque où la vie savait encore prendre le temps de s'écouler lentement, c'est le village de Saint-Cirq-Lapopie.

    Fièrement posé sur son escarpement rocheux dominant la rive gauche du Lot, Saint-Cirq-Lapopie est en parfaite adéquation avec le parc naturel régional des Causses du Quercy dans lequel il est situé. Ma visite de cet endroit est un régal, même pour mes yeux encore non exercés à cette époque pour regarder les belles choses du monde. Une église dominante plante le décor dès le premier regard, c'est médiéval, c'est préservé du modernisme par une volonté de fer, c'est un voyage qui vous transporte dans un autre lieu à un autre temps. Les ruelles se croisent, ensoleillées ou ombragées de végétation grimpante, les maisons se succèdent de colombage en vielles pierres, et la visite en tout lieu ne cesse de ravir les yeux et l'intellect. Je passe un bien joli moment en ce lieu incontournable pour les amateurs de village atypique.

  • Saint-Cirq-Lapopie, un fabuleux village médiéval :

    Voir toutes les photo

    Comment ne pas prendre goût au camping sauvage ? Si comme moi ce jour-là vous trouviez le lieu parfait, que le temps ne saurait être plus clément et que le moment en bonne compagnie vous partagiez ! Il est inutile de décrire ce moment trop précisément, il en perdrait sa réelle féerie, c'est juste un moment inoubliable au coin d'un feu crépitant. Et pour juger par vous-même de la beauté du site, je vous invite seulement à regarder la photo suivante.

  • L'un de mes tous premiers bivouacs sauvages dans le parc des Causses du Quercy :

    Voir toutes les photo

    A la découverte du gouffre de Padirac !

    A l'image du lieu de bivouac, ma nuit fut belle et idyllique. Au matin je prends la direction de la seconde étape du week-end : le gouffre de Padirac. Le parking qui accueille les visiteurs est vaste et plutôt désert à cette époque de l'année, laissant entendre une balade calme avec peu d'attente. Bien que peu habitué aux week-ends aventureux jusque-là, j'avais déjà une sainte horreur des lieux à haute valeur touristique, et encore plus de payer pour voir des lieux qui selon moi appartiennent à l'humanité, mais je me laisse guider par celle qui a initié ce week-end.

    Cependant, à l'heure où j'écris ce texte, soit 3 ans après la visite, c'est l'un des rares lieux (avec les gorges de Kakuetta) que je ne regrette pas d'avoir fait, pour lequel je ne regrette pas d'avoir versé une dîme même injuste, car le lieu mérite d'être vu.

    La visite débute par la descente dans un puits de plusieurs dizaines de mètres de profondeur, puis des boyaux aménagés nous conduisent dans les profondeurs sombres du gouffre, jusqu'à arriver à une rivière où des bateliers nous y attendent pour la traversée. Le discourt bien rodé du batelier, qu'il a probablement servi à des centaines de touriste avant nous, sonne pourtant comme une première fois, avec enthousiasme et une vraie envie de nous faire partager les secrets que renferme le gouffre. La traversée est du fait plaisante, et nous sommes ainsi débarqués sur une autre rive où des sculptures naturelles formées par des milliers d'années s'exposent dans des salles minuscules ou au contraire gigantesques. C'est le vernissage de mère nature qui expose ici les plus belles de ses oeuvres séculaires. Les photos étant interdites dans le gouffre, je vous invite à le découvrir de vos yeux et ainsi vivre un bon moment.

  • Le puits du gouffre de Padirac (l'une des rares photos de l'intérieur) :

    Voir toutes les photo

    A très bientôt !



    Envoyer un commentaire : (*champ obligatoire)

    Email* / non divulgéPrénom / Pseudo*Site / non divulgé



  •  
    Publicités :
     



    Autres articles :
     

    La passerelle d'Holzarte, ce mariage du beau et du surprenant !

    Le chemin serpente au côté de la rivière tout du long, l'abandonnant peu à peu dans les abysses que nous finissons par créer en montant. Nous ne croiserons aucun nain, et blanche neige aura pour seul nom celui des sommets enneigés que nous pouvons ap...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 08/01/2015

    Test produit : sac de couchage grand froid Victor -15° de Nordisk

    Le sac Victor -15° de Nordisk est vendu pour être ample et large, laissant du mouvement lors du sommeil, c'est plutôt un bon argument de vente, qui pourrait cependant se retourner contre lui, car plus un sac est grand, plus il est encombrant, et l'en...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 02/01/2015

    Mes 9 jours au Sud de l'Espagne, une aventure sportive !

    Il était temps, les derniers jours de la semaine commençaient à devenir long, mais me voila enfin en vacances. Je viens tout juste de prendre une douche et de revêtir le jour 1 de mes vacances, nous sommes le 25 octobre, il est 9h et j'attaque le bit...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 18/11/2014

    3 jours pour 5 via ferrata entre France et Espagne

    J'ai décidé de dénicher de mes vieux placards d'octets, mes souvenirs pixelisés et de les partager, de les faire revivre le temps d'un récit. Voilà pourquoi la chronologie de mes écrits s'en trouvera un peu chamboulée durant un temps, durant le temps...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 25/11/2015





    Liens et partenaires / Mes sponsors :
    Découvrez-moi en cliquant ici
    Découvrez-moi en cliquant ici
    Lexique du randonneur
    Les termes de rando à connaître
    Devenez le sponsor d'un article
    Devenez le sponsor d'un article
    Mes tests produits
    Mes tests de produits
    Eaux-paradis.com, mon sponsor
    Eaux-Paradis.com, mon sponsor
    Copyright © / Randonnees-du-monde.com - Tous droits réservés- Toutes les marques, images et logos sont la propriété de leurs sites respectifs.