Le blog des topos et randonées
 
 Accueil blog des topos et randonées
 

Gavarnie sous son plus beau jour et le porche d'une grotte !


Publié le 30/01/2015 dans la rubrique « Randonnées en France ».

Gavarnie sous son plus beau jour et le porche d'une grotte !

Découvrez ici toutes les photos de la grotte des Eaux-Chaudes et de Gavarnie

- Expédition : Visite de Gavarnie sous la neige / Spéléo à la grotte des Eaux-Chaudes
- Activités : Randonnées / Camping sauvage / Spéléo
- Date de l'expédition : du 17 au 18 janvier 2015
- Lieu : Gavarnie, Hautes-Pyrénées / Eaux-Chaudes, Laruns, Pyrénées-Atlantiques

Les coordonnées des étapes du séjour :

- Début randonnée pour la grotte des Eaux-Chaudes : 42°57'08.7"N 0°26'25.0"W
- Début randonnée pour le Cirque de Gavarnie : 42°44'07.0"N 0°00'37.8"W

Un retour à la source qui coule au fond d'une grotte !

Une nouvelle fois je ne pars pas seul, il est donc obligatoire de réviser ma copie initiale qui devait normalement me conduire vers une aventure nettement plus sportive. Ma copie révisée, la check-list des équipements nécessaires envoyée à celle qui sera de mon séjour, je pars au petit matin du samedi 17 janvier pour découvrir Aurore, la muse des fabuleux décors qui orneront mes clichés lors de cette balade. Si Aurore est le point d'interrogation de ce séjour, par le fait que je la rencontre pour la toute première fois, les lieux sélectionnés sont pour moi un peu plus familiers, entendu que j'ai choisi de faire un retour aux sources, ou plus exactement à la source, celle qui au fond d'une grotte sombre et magnifique m'avait initiée à la spéléo quelques mois auparavant.

Mon choix de la grotte des Eaux-Chaudes réside dans le fait que cette dernière offre une certaine facilité pour débuter la spéléo, et que j'ai pour ma part très envie d'y refaire un tour, de me perdre à nouveau dans ses méandres, de me faufiler une fois encore dans ses passages étroits. Pour y parvenir, il me faudra faire une halte à la gare de Biganos, un petit village sur la route, afin de récupérer Aurore au petit matin, de partager avec elle 3h30 de bitume sous le signe de l'humour, des fous rires et autres dialogues absurdement drôles, pour enfin arriver à Eaux-chaudes, le village d'où démarre la randonnée pour la grotte du même nom.

La symphonie des pas qui crissent sous la neige débute qu'après une petite pause sur la place du village d'Eaux-Chaudes, où nous y dégustons un bref et non moins succulent sandwich. Seul le village n'est pas recouvert de neige, mais dès les premiers mètres de chemin, la neige sera à nos côtés jusqu'au seuil de la grotte, ne cessant de s'épaissir tout du long.

La randonnée est relativement facile, nous y accédons depuis le centre du village, où un panneau en mentionne l'accès, indiquant faussement 4.5 km jusqu'à la grotte, le trajet ne fait en réalité que 2.5 km. La première partie se fait sur un sentier qui débute sur la gauche du village quand vous arrivez des Eaux-Bonnes, puis le sentier cède la place à une route forestière sur quelques centaines de mètres, pour ensuite reprendre un chemin à travers la forêt sur un dénivelé tranquille.

Attention à ne pas louper le sentier depuis la route forestière, car aucun panneau n'indique le chemin de rando, ni même la grotte, cet accès se trouve dans un virage où il faut donc continuer tout droit dans la forêt au lieu de continuer à serpenter sur la route de gravier.

  • La vue sur le chemin de randonnée qui conduit à la grotte des Eaux-Chaudes :

    Voir toutes les photo

    De la grotte nous ne verrons finalement que son porche ou presque, nous ne ferons que survoler les beautés qu'elle renferme, j'avais malheureusement surestimé les capacités de ma coéquipière, ou bien sous-estimé la seule difficulté de cette grotte, qui consiste à se hisser dans un étroit passage en s'adossant à la paroi et prenant appui des pieds sur la paroi opposée. Malheureusement le grand défaut de cette grotte est que cette difficulté se trouve non loin de l'entrée, ne pas la franchir signe le glas d'un fabuleux cadeau pour lequel vous n'auriez finalement que l'emballage. Je ne suis pas triste pour moi, juste pour Aurore, moi qui lui avais vendu le lieu comme un diamant accessible, ce ne sera pour elle qu'un couloir et un cul-de-sac sans aucun éclat.

  • Les vestiges encore visibles de l'exploitation thermale du début du 19ième siècle, non loin de l'entrée de la grotte :

    Voir toutes les photo

  • Après une très brève visite nous ressortons :

    Voir toutes les photo

    De la via ferrata du pont Napoléon au plan B !

    La suite de notre odyssée découverte devait être une initiation à la via ferrata pour Aurore, mais l'épisode de la grotte me fit immédiatement comprendre qu'il me faudrait recourir à un plan B pour poursuivre l'aventure. Malgré tout, comme c'est au pied de la paroi qu'elle se voit le mieux, nous cheminons nos silhouettes jusqu'au pied de la via ferrata que nous devions faire, celle du pont Napoléon à Luz-Saint-Sauveur, et c'est sans surprise que nous remonterons par le chemin qui nous y a conduit, et non par la paroi.

    Le cirque de Gavarnie, notre sauveur du week-end !

    Le plan B sera finalement le Cirque de Gavarnie, bien qu'enneigé il reste accessible sans aucune difficulté. Il a aussi le mérite d'offrir une beauté qui gommera l'échec de la grotte, afin que ce week-end puisse prendre une petite place dans les bons souvenirs d'Aurore.

    Nous avançons dans le décor d'un vieux film en noir et blanc, où le monochrome du sol recouvert de neige contraste avec la rigueur des falaises grises qui se dessinent au loin. Puis les sapins, que nous ne savons plus être vert sous leur épais manteau blanc, c'est un joli tableau peint d'une main maladroite, où les couleurs semblent déborder, c'est une esquisse que l'on pourrait croire inachevée à en deviner les courbes déchirées, mais c'est en réalité Gavarnie, c'est juste un lieu unique qu'aucun peintre ne saurait reproduire dans sa perfection d'imperfections que le temps a sculpté. C'est un lieu d'artistes où se mêlent et s'entrecroisent les mains du sculpteur, la gouache du peintre et les vers du poète, c'est un lieu qu'il faut voir, écouter et toucher… trois choses que nous avons finalement faites.

  • Le cirque de Gavarnie que nous apercevons dès les premiers mètres de la randonnée :

    Voir toutes les photo

    Pour parvenir au cœur du cirque, nous jouons à deviner les sentiers sous la neige, nous nous exerçons au pistage de traces, celles qui semblent avoir été faites un peu plus tôt dans la matinée et qui se dirigent vers le cirque à travers la forêt, faute de pouvoir prendre le chemin traditionnel fermé pour risque d'avalanche. C'est au rythme d'une balade tranquille que nous avançons, histoire de profiter pleinement du moment et du lieu, et c'est sans pouvoir exactement déterminer le temps que nous avons mis, que nous finissons par arriver au cœur même du cirque de Gavarnie.

  • La forêt de sapins nous laisse parfois entrevoir le cirque, durant la randonnée à travers elle :

    Voir toutes les photo

    Les décors sont vraiment magnifiques, moi qui connaissais cette vue du cirque qu'au printemps, sous un climat plus propice au chant des oiseaux et aux onomatopées de stupeur des touristes, je prends beaucoup de plaisir à le percevoir sous la neige, et Aurore à le découvrir dans l'un de ces plus beaux apparats selon moi.

  • Toute la beauté du cirque de Gavarnie se dévoile :

    Voir toutes les photo

    La fin du week-end sonne toujours comme un petit retour en arrière, avec la route en sens inverse et les mêmes haltes pour reconduire ma passagère.

    Si comme Aurore vous souhaitez m'accompagner dans mes prochaines expéditions, contactez-moi depuis la rubrique « Accompagnez-moi ».



    Aurore
    Posté le 16/02/2015

    Week end définitivement gravé dans ma mémoire et catalogué parmi mes bons souvenirs ! Bien que la grotte des Eaux-Chaudes ne m'ait pas réconciliée avec la spéléo, j'ai fièrement bivouaquer pour la première fois en hiver (température descendue jusqu'à -8°C selon les estimations de mon guide...) et découvert pour la première fois le cirque de Gavarnie! Su-per-be !

    Et tout ça en la charmante et aimable de compagnie de mon guide-chat qui retombe toujours sur ses pieds, qui a toujours 1 plan de rechange dans sa poche pour s'adapter à tout un éventail de contraintes !

    On a bien rigolé, on s'est bien baladés !

    Merci Xavier !



    Envoyer un commentaire : (*champ obligatoire)

    Email* / non divulgéPrénom / Pseudo*Site / non divulgé



  •  
    Publicités :
     



    Autres articles :
     

    Mon saut à l'élastique sur le viaduc de l'Isle-Jourdain !

    C'est un cadeau que certains diront empoisonné, il sera pour moi un révélateur. Non pas que j'ignorais être attiré par les sensations fortes avant de recevoir ce coffret cadeau renfermant ce saut à l'élastique, c'est juste qu'il fut le coup de pied n...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 28/11/2015

    La passerelle d'Holzarte, ce mariage du beau et du surprenant !

    Le chemin serpente au côté de la rivière tout du long, l'abandonnant peu à peu dans les abysses que nous finissons par créer en montant. Nous ne croiserons aucun nain, et blanche neige aura pour seul nom celui des sommets enneigés que nous pouvons ap...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 08/01/2015

    Test produit : les chaussures Salewa MS MTN trainer MID GTX

    J'inaugure réellement les Salewa MS MTN trainer MID GTX dans le désert de Bardenas Reales, lors de mon premier jour en Espagne. Je dois avouer que les premières enjambées sont curieuses, j'ai un peu la sensation de porter des chaussures de ski, je fa...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 28/11/2014

    Le lexique des randonneurs : les signes et termes à connaître

    Comprendre les termes des randonneurs et les codes de la randonnée, est essentiel pour pouvoir lire correctement un topo ou comprendre les personnes que vous serez susceptible de rencontrer sur les sentiers. C'est pourquoi vous trouverez ici, les ter...

    Lire l'article

    Article ajouté le : 01/12/2014





    Liens et partenaires / Mes sponsors :
    Découvrez-moi en cliquant ici
    Découvrez-moi en cliquant ici
    Lexique du randonneur
    Les termes de rando à connaître
    Devenez le sponsor d'un article
    Devenez le sponsor d'un article
    Mes tests produits
    Mes tests de produits
    Eaux-paradis.com, mon sponsor
    Eaux-Paradis.com, mon sponsor
    Copyright © / Randonnees-du-monde.com - Tous droits réservés- Toutes les marques, images et logos sont la propriété de leurs sites respectifs.